Accueil > Le Beith Hamidrash > Fonctionnement

Fonctionnement

La participation aux enseignements est gratuite mais le fonctionnement de l’Association pour le Développement de l’Etude (association loi 1901) est assuré par les cotisations de ses membres, les dons des personnes (participantes ou non), les versements de sociétés au titre du développement de l’étude ou de la formation. Les versements peuvent être effectués en plusieurs fois.

L’ADE étant une association agréée, les dons donnent lieu à la remise d’un reçu CERFA. 66 % des montants versés sont déduits de votre impôt sur le revenu (ou sur les sociétés). Les dons peuvent être adressés par chèque libellé au nom de l’ADE.

Contacts, renseignements

Rav Yehochoua GRONSTEIN, Directeur Association pour le Développement de l’Etude (ADE) 10, avenue Claude Vellefaux 75010 Paris tél. : 01 42 39 34 21 (Tél. - Fax - Répondeur) ou 01 42 74 14 29


“Laissons la Torah pleinement nous parler, nous pénétrer, nous bouleverser”

"Le beith hamidrash “Beer Moshé”, maison d’étude de l’ADE, est un lieu d’enseignement de la Guemara, du Midrash et des textes de la tradition rabbinique. C’est aussi un lieu d’études juives et de recherche qui rassemble celles et ceux qui tentent de répondre en toute rigueur aux questions de notre temps à partir des textes de la tradition. C’est un lieu d’échanges et de dialogues qui vivifient l’étude.”

Rav Yehochoua Gronstein, Directeur

“Après ma rencontre avec Rav Y. Gronstein, nous avons décidé ensemble de créer début 1998 un beith hamidrash avec une exigence d’enseignement de haut niveau et d’ouverture aux questions les plus larges. Le résultat est aujourd’hui une fréquentation de 150 personnes pour des enseignements couvrant les différents domaines de l’étude. Nous voulons étendre le rayonnement de la Torah sur des sujets très divers, vers un public large, pour entrer en “dialogue“ avec la pensée des Maîtres du Talmud et des Rabbanim de toutes les générations. Ce dialogue, toujours inachevé, doit poursuivre et développer une réflexion sur l’homme et sur ses rapports au monde. Personnellement, ce dialogue me paraît révolutionnaire parce qu’il permet une pensée du devenir de l’homme au-delà de ses déterminismes historiques, sociaux, matériels. Il interroge chacun en particulier dans sa vie propre et chacun comme responsable des autres, du monde.“

Marin Karmitz, Président de l’ADE

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | l'ADE | Mentions légales | Télécharger la plaquette |